Le réseau s’adresse aux professionnels de santé et de la prévention ainsi qu’aux travailleurs agricoles (salarié, non salarié, employeur) qui rencontrent des problèmes respiratoires (toux, sifflements, expectorations, essoufflement, fièvre, fatigue,…).

Il peut s’agir de PAPPA (pathologie pulmonaire professionnelle agricole) et cela indépendamment du métier, (éleveur, céréalier, viticulteur, apiculteur, fromager, etc.). Le réseau répond aux demandes d’informations sur les risques respiratoires en rapport avec la profession et sur les moyens de prévention.

Le réseau est le fruit d’un partenariat entre les MSA Centrale de MSA, l’Institut National de Médecine Agricole (INMA) et des équipes hospitalo-universitaires, coordonné par une équipe Bisontine MSA/CHRU/ASEPT FC.

 

Les membres du réseau (en violet) se sont fédérés afin de permettre aux malades atteints de PAPPA (ou suspects de l’être) de bénéficier d’une prise en charge adéquate. Autour d’une situation, de nombreux professionnels peuvent apporter leur expertise, mais cette richesse nécessite un minimum de coordination. C’est la raison d’être du réseau REPRAN.