Un malade, un travailleur agricole, un médecin conseil, un employeur, une CCPP, un pneumologue, un allergologue,... peuvent solliciter le service SSTMSA local, le service partenaire du CHU(CCPP/PNEUMOLOGIE), ou la coordination nationale REPRAN pour une situation respiratoire agricole professionnelle problématique. Cette demande est instruite soit localement soit concertée avec la coordination nationale. Les acteurs de REPRAN s'informent mutuellement de ces demandes.

En cas de demande directe à la coordination nationale, les coordonnateurs questionnent, orientent, répondent, (bilan médico -professionnel) en tenant informé/associé le service SST MSA local.

 

Les différents acteurs du REPRAN, coordination nationale, MSA locale, services partenaires du CHU local, font le point, ensemble ou seul selon le degré de gravité de la situation, sur la situation médico sociale du malade et élaborent avec le malade des pistes d'avenir.

Les acteurs du REPRAN, SST MSA locale, CHU, coordination nationale, tiennent informés/associés le malade et le médecin traitant.

Les acteurs du réseau peuvent recourir à l'avis du service de pneumologie du CHRU de Besançon ( pneumologie/métrologie myco bactériologie) via la coordination nationale, organiser des réunions de concertation et d'expertise et diligenter exceptionnellement des mesures métrologiques sur le lieu de travail en s'appuyant sur les ressources locales lorsqu'elles existent et si possible ou nécessaire, sur les conseillères en environnement intérieur.de Besançon et organiser des réunions de concertation pour expertise.